Combien de répétitions faut-il faire en musculation ?

les fibres
Les fibres alimentaires et leur rôle sur notre santé
10/12/2017
Rest-pause
Rest-pause, l’arme anti-stagnation
13/12/2017
Show all

Combien de répétitions faut-il faire en musculation ?

combien de répétitions

Combien de répétitions faut-il faire pour prendre du muscle ? Voila une question qui est souvent mise en avant, et dont personne n’arrive véritablement à trouver de réponses claire et précise.

Nous allons donc voir dans cet article, ce qu’il en est du nombre de répétitions pour prendre du muscle.

Si vous avez lu mon article « La gonflette en musculation, vous y croyez ? », vous ferez facilement le lien avec cet article. Je vous conseille donc de le lire avant de lire celui-ci si ce n’est pas fait.

 

Les différentes hypertrophies

 

-Sarcoplasmique : liée au développement du milieu intracellulaire : glycogène, mitochondries etc.

-Myofibrillaire ou « hypertrophie des sarcomères » : liée au développement de la partie contractile du muscle à savoir les fibres en elle-même.

-Vasculaire : liée au développement des vaisseaux sanguins

-Conjonctive : liée au développement des tissus de soutiens

 

Si on tape sur Google, cycle hypertrophie nous allons trouver un tas d’exemple de cycle d’hypertrophie. Cela me fait penser que durant ma formation on nous bassinait sans arrêt avec ses cycles qui sont une vaste connerie.

On nous disait donc qu’il fallait alterner tant de semaines d’hypertrophie sarcoplasmique, puis d’enchainer avec de l’hypertrophie myofibrilaire. Pour finir on pouvait faire des cycles de force dans le but de se préparer au cycle suivant. Chaque type d’hypertrophie serait associé à un nombre de répétitions bien précis. Il y aurait même des entrainements spécifiques pendant la sèche.

Comme vous le savez, le développement du noyau de la cellule musculaire est proportionnel, à la taille de la cellule elle-même. Alors pourquoi faire des cycles pour développer telle ou telle partie de la cellule ? Cela n’a aucun sens.

Comme si notre corps était tellement mal fichu qu’il ne se développerait pas de manière uniforme. On pourrait donc avoir des litres de glycogène dans le foie, et les muscles, et quasiment aucune masse musculaire ? Une vaste blague.

Effectuer des cycles d’hypertrophie ne sert strictement à rien, et j’ai pu voir de nombreuses personnes stagner et régresser avec ce genre de cycles durant mon année de formation. J’étais le seul à nager contre-courant de toutes ces conneries que l’on voulait m’apprendre. Pourquoi ? Car je voulais progresser uniquement, mes entrainements devaient me conduire au progrès perpétuel.

Je vous redirige vers mon article sur « Progresser avec des cycles logiques », si vous voulez en savoir plus.

 

 

  Combien de répétitions pour prendre du muscle ?

 

Il a été prouvé scientifiquement par d’innombrables études que le développement musculaire se faisait de manière optimale, en travaillant en séries de 6 à 20 répétitions.

Selon votre niveau vous aurez plutôt intérêt à adapter ce nombre de répétitions si vous souhaitez progresser durablement sur le long terme.

Si vous êtes débutants des séries de 6 à 10 répétitions sur des exercices basiques feront l’affaire. Il s’agit avant tout d’un apprentissage moteur et de prendre force et muscle pour passer au niveau suivant.

Le niveau débutant se passe relativement bien, vous arriverez donc au bout de quelques mois au niveau intermédiaire où vous pourrez travailler sur des séries de 6 à 15 répétitions.

Passer le niveau intermédiaire, vous rencontrerez un problème. Vous allez commencer à progresser moins voir même à stagner. Il est normal de progresser moins à ce niveau dans le sens où vous allez commencer à atteindre votre niveau seuil.

Il vous sera difficile de passer au-delà de ce niveau, c’est pourquoi je vous recommande d’effectuer, des séries de 5 à 20 répétitions si vous passez ce niveau.

 

Sur les exercices poly-articulaires : 5 à 12 répétitions

 

Sur les exercices d’isolation : 10 à 20 répétitions (voir plus dans des cas précis)

 

 

J’espère vous avoir éclairé sur le nombre de répétitions à faire en musculation, mais surtout vous avoir convaincu de ne pas faire n’importe quoi et de chercher à progresser pour de bon !

 

Si vous souhaitez progresser, atteindre vos objectifs, et changer votre alimentation, cliquez ici

Kevin Raux
Kevin Raux
Je suis Coach sportif indépendant, véritablement passionné par la musculation et tout ce qui gravite autour. Je m’intéresse énormément à l'alimentation, qui est aujourd'hui le premier facteur influençant notre état de santé.Rejoignez moi sur les réseaux sociaux: Facebook, Youtube, Instagram

Laisser un commentaire

Mon compte

Inscrivez-vous et recevez gratuitement :

Ebook gratuit sur la musculation

 

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous et accédez aux téléchargements gratuits