IMC – Perdre du poids – Partie 1

Tube contourné distal
Tube contourné distal – Reins – Partie 6
05/12/2018
Balance énergétique
Balance énergétique – Perdre du poids – Partie 2
07/12/2018
Show all

IMC – Perdre du poids – Partie 1

IMC

Dans cet article, nous parlerons de l’IMC, faisant office de préambule à cette série d’articles sur la perte de poids.

Qu’est-ce que l’IMC ? Comment l’interpréter ? Est-ce un indice fiable ? Les réponses à ces questions dans cet article.

 

 

Perdre du poids – L’IMC – C’est quoi ?

 

Il est important d’accorder une certaine méfiance vis-à-vis de certains indicateurs, comme l’IMC.

L’IMC signifie Indice de Masse Corporelle.

Il s’agit d’une grandeur, qui permet de connaître et d’estimer la corpulence d’un individu.

Les critères tenus en compte pour calculer l’IMC sont, la taille et le poids.

Il se calcule de la manière suivante :

 

IMC = Masse (kg) / Taille^2 * (m)

 

*  ^2 = Taille au carré

 

Les valeurs résultantes de ce calcul sont ensuite classées dans un tableau d’interprétation de l’indice.

On a alors le tableau suivant :

 

IMC

Signification (selon l’OMS)

Inférieur à 16,5

Anorexie ou dénutrition

Entre 16,5 et 18,5

Maigreur

Entre 18,5 et 25

Corpulence normale

Entre 25 et 30

Surpoids

Entre 30 et 35

Obésité modérée

Entre 35 et 40

Obésité sévère

Plus de 40

Obésité morbide ou massive

 

 

Pour imager et donner du sens à tout cela, nous verrons des exemples plus bas dans cet article.

Cet indice est désormais ancré à notre société, puisqu’il est rentré en tant que standard de l’OMS un peu avant les années 2000.

Cela veut donc dire que si vous allez voir un diététicien, un médecin, pour évaluer votre situation, ceux-ci vont probablement calculer votre IMC.

 

 

Perdre du poids – L’IMC – Exemple N°1

 

Prenons l’exemple d’un Homme sédentaire, ne faisant pas d’activité physique, mesurant 1,76m et pesant 80kg.

J’ai choisis cet exemple de manière complètement aléatoire, en tenant compte du type de profil que je vois dans mon travail de coaching.

À votre avis, diriez-vous que celui-ci est dans les standards ?

Calculons son IMC pour voir si celui-ci rentre dans les clous.

 

IMC = Masse (kg) / Taille^2 = 80 / 1,76^2 = 25,826

 

L’IMC de cet individu est donc de 25,83 environ. Cela signifie qu’il se classera dans la catégorie « surpoids ».

Vous allez certainement être étonnés, vous disant qu’il n’est pas gros comparativement à sa taille.

À noter que l’on va considérer ici, cette personne comme en surpoids, seulement en calculant sont IMC.

Le problème de notre société est bien là, le surpoids est partout, et être en surpoids ne signifie pas être obèse.

Il ne faut pas croire qu’être en surpoids se voit sur le visage d’un individu habillé.

 

 

 

Perdre du poids – L’IMC – Exemple N°2

 

Prenons l’exemple d’un Homme sportif, faisant de la musculation et du vélo, mesurant 1,76m et pesant 80kg.

Encore le même profil ? Peut-être pas…

À votre avis, diriez-vous que celui-ci est dans les standards ?

Calculons son IMC pour voir si celui-ci rentre dans les clous.

 

IMC = Masse (kg) / Taille^2 = 80 / 1,76^2 = 25,826

 

 C’est le même résultat, mais cela veut donc dire que même en étant sportif nous pouvons être en surpoids ?

Oui et non, tout dépend de comment on traite la chose.

Dans le cas présent, difficile de dire si cette personne est en surpoids.

Si cet individu est très musclé, l’IMC ne vaut pas grand-chose. 

Il ne suffit donc pas de déterminer la situation de corpulence de l’individu dans cet exemple.

 

 

 

Perdre du poids – L’IMC – Mon cas personnel

 

Prenons mon cas personnel pour voir si je suis en surpoids ou non.

Je mesure environ 1,85m pour 82kg au moment où cet article est écrit.

À votre avis, diriez-vous que je suis dans les standards ?

Calculons mon IMC pour voir si je rentre dans les clous.

 

IMC = Masse (kg) / Taille^2 = 82 / 1,85^2 = 23,95

 

Je suis donc finalement dans la catégorie corpulence normale, cela me fait une belle jambe.

 

 

 

Perdre du poids – L’IMC – Une valeur sûre ?

 

IMC

L’IMC peut fonctionner dans une certaine mesure pour une personne sédentaire.

En revanche, si vous êtes assez musclé, votre masse corporelle risque d’être plus élevée que la normale.

Dans ce cas, le calcul de l’IMC sera faussé, et cela n’en fait donc plus un indicateur fiable.

Cet indice ne tient donc pas compte de certains éléments importants, afin de déterminer si un individu est en surpoids ou non.

 

-L’activité physique pratiquée ou non

-Le type d’activité physique

-Le passé sportif de l’individu

-La proportion de masse musculaire (liée à l’activité physique présente ou passée)

 

Il est donc important d’établir un bilan personnalisé à chaque individu, pour savoir véritablement où nous en sommes.

On peut donc conclure que l’IMC est une valeur pouvant être utilisée pour les personnes sédentaires, sans passé sportif, mais pas chez les sportifs.

L’IMC ne tient pas compte de tous les éléments nécessaires pour déterminer une vraie situation de corpulence d’un individu.

Cette série d’articles va donc traiter de la perte de poids, que l’on soit sédentaire ou sportif.

Dans tous les cas, la perte de poids fonctionne d’une même manière, et nous verrons dans la suite de cette série d’articles comment cela s’articule.

 

 

 

Perdre du poids – Ai-je du poids à perdre ?

 

Si vous êtes sédentaires, sans passé sportif, que vous estimez ne pas avoir une masse musculaire venant impacter les valeurs de votre IMC, vous pouvez lui accorder un peu de crédit.

IMC

En revanche, si vous faites une activité physique régulière, que vous avez un bon passé sportif, que vous estimez ne pas être trop gras, laissez tomber l’IMC.

En tant que sédentaire, si votre médecin vous dit que vous avez quelques kilos en trop, comment en avoir la certitude ? Devez-vous le croire sur parole ?

 

Généralement, on se trompe rarement sur une personne sédentaire, surtout lorsque nous avons calculé son IMC et que l’individu se trouve en sous-vêtements juste à côté de nous.

Il peut toutefois arriver que certains diagnostics soient mauvais, où que votre interlocuteur néglige quelque peu votre vraie corpulence.

Pour savoir par vous-même si vous avez du poids à perdre, il y a des astuces assez simples à retenir.

Tout d’abord, et comme nous venons de le voir, on calcul l’IMC si je rentre dans les critères vus précédemment.

Ensuite, pour aller plus loin et être sûr, il y a des éléments à tenir en compte.

Plus votre poids s’éloignera de votre taille, plus vous sortirez de la normalité.

 

3 Exemples 

 

1) 1,80m pour 80kg = IMC dans la norme (limite)

2) 1,80 pour 85kg = IMC indique un surpoids

3) 1,80 pour 60kg = IMC indique une maigreur

 

Soit vous êtes musclés, soit vous êtes gras, ou soit vous êtes maigre.

On en arrive donc au point suivant, le visuel.

Il n’est pas difficile de se mettre en sous-vêtements et de se regarder dans un miroir.

On peut donc facilement voir si nous avons du poids à perdre.

 

 

 

Ai-je du poids à perdre – Exemple N°1 – Florian

 

Si vous avez vu la transformation de Florian sur le site, vous avez vu qu’il a perdu 16kg entre avant et après son coaching.

Florian mesure environ 1,95m et pesait 110kg au début du coaching.

Son IMC était alors de 28,93 se situant alors dans un surpoids à la limite de l’obésité modérée.

On voit bien que Florian avait un surplus, sans même avoir calculé son IMC.

 

Florian Avant Coaching – 110kg

IMC 

 

Voyons maintenant Florian, une fois sa perte de poids déjà bien avancée.

Visuellement on voit que Florian a changé, et il serait difficile de dire si son IMC est désormais correct.

Cependant, on voit clairement que Florian n’est plus très gras, et qu’il a retrouvé une corpulence adaptée à sa morphologie.

Florian mesure toujours environ 1,95m et pèse désormais 94kg.

Son IMC est donc de 24,72, ce qui le situe dans la catégorie de corpulence normale.

Durant le coaching de Florian, je n’ai à aucun moment eu recours à ce calcul d’IMC, preuve qu’il s’agit d’un indicateur loin d’être indispensable.

Encore un grand bravo à Florian et merci de la confiance qu’il m’a accordée, il s’agit d’une grande fierté d’avoir réussi avec lui cette transformation.

 

 

Florian Après Coaching – 94kg

IMC

 

 

Ai-je du poids à perdre – Exemple N°2  – Individu Lambda

 

Reprenons les valeurs de Florian, c’est-à-dire 1,95m environ pour 94kg

L’IMC se trouve à 24,72 ce qui est classé comme normal.

Cela ne veut pas dire que je ne sois pas gras et que je n’ai pas de gras à perdre.

Nous avons vu Florian visuellement, avant et après sa perte de poids.

Voir Florian physiquement m’a permis de voir s’il avait encore du poids à perdre.

Il aurait pu encore perdre quelques kilos, mais le résultat est sans appel.

Sur la photo d’après coaching, Florian est modérément gras, et même moins gras qu’une grande majorité de personnes de notre société.

Il a donc un physique lui correspondant, et étant cohérent avec sa santé.

Maintenant, imaginons que ce ne soit pas Florian, mais que les mensurations citées dans cet exemple soient les mêmes.

Il faudrait donc analyser le physique de cet individu pour déterminer s’il y a du poids à perdre ou non.

Si cet individu est moins musclé que Florian, il sera forcément plus gras pour atteindre la même masse corporelle.

Dans ce cas, il faut donc absolument analyser l’individu pour savoir ce qu’il en est.

 

IMC


Nous avons donc vu dans cette partie 1, l’IMC en détails.

Afin de continuer notre compréhension sur la perte de poids, rendez-vous dans la deuxième partie de cet article ici.

Vous trouverez ci-dessous les différentes parties de cette série dédiée à la perte de poids.

En gras, figure l’article suivant à lire avant la compréhension des parties suivantes.


Les différentes parties de l’article sur la perte de poids

 

1) L’IMC

2) Balance énergétique

3) Fonctionnement de la perte de poids

4) Comment perdre du poids


Write your story


Si vous souhaitez progresser, atteindre vos objectifs, et changer votre alimentation, cliquez ici

Kevin Raux
Kevin Raux
Je suis Coach sportif indépendant, véritablement passionné par la musculation et tout ce qui gravite autour. Je m’intéresse énormément à l'alimentation, qui est aujourd'hui le premier facteur influençant notre état de santé.Rejoignez moi sur les réseaux sociaux: Facebook, Youtube, Instagram

Laisser un commentaire

Mon compte

Inscrivez-vous et recevez gratuitement :

Ebook gratuit sur la musculation

 

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous et accédez aux téléchargements gratuits